Architecture Multitenant

l'architecture Multitenant est aujourd'hui le saint Graal du Cloud Computing. C'est ce qui ferait même la difference entre les "vrais" fournisseurs de cloud comme Google et Salesforce.com qui ont bâtit leur technologie dès le début sur ce concept et les autres, les traditionnels comme Microsoft, SAP, ORACLE, qui essaient de faire migrer leur modèle le plus vite possible.

L'idée fondatrice du multitenant est qu'une seule instance d'une application peut héberger les besoins de nombreux clients (tenants). L'application a été pensée et concue dès le départ sur ce principe. Sur SalesForce par exemple, tout le monde démarre avec la même instance d'une application que vous allez paramétrer à votre guise. Les données de base s'appuient sur une gigantesque base de données commune qui a été spécialement conçue dans ce but, mais chaque client ne voit bien entendu que ses propres données et "l'étanchéité" est parfaite.

Dans le cas de SalesForce, une couche de méta-données a été créée pour "stocker" le paramétrage propre à chaque client. C'est dans cette couche de métadata que le client va configurer les écrans, les champs, les droits associés, les règles métiers propre à ses applications. Tous les clients de SFDC tournent donc sur la même version d'application et bénéficient des upgrades automatiques 3 fois par an, au client de décider si il souhaite activer ou non ces nouvelles fonctionnalités. Fini donc l'enfer des migrations, des upgrades que les autres fournisseurs font payer très cher. Sans compter la gestion de la sécurité, des infrastructures, qui fait parti intégrante du modèle cloud computing et dont vous n'avez plus à vous soucier.

Nous voyons bien que nous sommes dans un modèle d'industrialisation de masse du logiciel, c'est une étape nouvelle dans l'informatique puisque jusqu'à présent l'industrialisation se faisait surtout au niveau des infrastructures. Et comme pour les infrastructures c'est cette industrialisation qui va permettre de réaliser des économies substantielles.

Pour les partenaires, ISV, éditeurs de logiciels c'est un moyen de se concentrer sur la valeur métier et de construire plus rapidement sur ces fondations des applications qui répondent aux besoins des clients. Alors vous me direz: où est le risque? ça parait trop beau ? En effet puisqu'un grand nombre de clients vont partager ces "fondations" communes, il est d'une absolue nécessité qu'elles soient le plus fiables possible, avec un taux de disponibilité proche de 100%, qu'elles prennent en charge les augmentations de capacité et de puissance, avec des systèmes de sécurité logiques pour qu'un problème chez un client ne vienne pas affecter les autres.

Et c'est là que la R&D doit avoir été bien pensée dès le départ et qu'il est extrêmement compliqué de faire migrer un modèle traditionnel vers ce type d'architecture. Il semblerait que ce soit le cas aujourd'hui avec SalesForce ou Google au vu du nombre impressionnant de clients déjà présents sur ces plateformes et la croissance qui ne cesse d'augmenter. Par contre il est évident que tous les fournisseurs n'ont pas fait ce travail énorme de R&D, il faut donc être vigilant quant au choix du fournisseur de cloud, même si son application multitenante correspond parfaitement à vos besoins.

Si vous voulez en savoir plus sur le multitenant, voici  un dossier complet sur le sujet :

Eric Daguet
CanalCloud

 

Share this post